• La coopérative Moul2 transforme et rénove l'ancien moulin de Bioley-Magnoux dans le but d'y créer 8 logements avec des zones artisanales. Elle réalise des installations de production d’énergies renouvelables afin d’assurer la couverture des besoins de ses occupants.

    L’ensemble du projet se veut exemplaire dans plusieurs domaines tels que :

    • production et consommation d’énergie
    • gestion de l’eau
    • construction bioclimatique
    • recyclage et valorisation des déchets
    • partages et échanges des savoirs
    • solidarité inter et transgénérationnelle
    • démocratie participative
    • réseau d’économie solidaire
    • qualité de vie
    • cohérence technique et philosophique
    • l'empreinte écologique

    Accès à leur site


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    RTS.ch

     


    votre commentaire
  • Visite de la maison d'exception de Pringy

    Maison d’exception à Pringy

    Visite du 1er mai 2018 à 14h avec l’agence

    Le 1er mai jour des petits chanteurs sur le canton de Fribourg, nous sommes allées découvrir quelle partition se jouait dans ce lieu idyllique.

    Pour ceux qui ne l’ont jamais vu, le parc accueille majestueusement les visiteurs. Les grands arbres abritent une multitude d’oiseaux et même un écureuil pour l’avoir vu lors d’une précédente promenade.

    Et la Maison…. bien abritée au fond de la propriété qui se laisse bercer par le doux murmure du ruisseau l’Albeuve que nous dit-elle ?

    « J’ai vécu plusieurs vies, tout d’abord j’ai servi à la remise en santé d’enfants atteints de tuberculose où les verrières nous rappellent les longues expositions au soleil.

    Une famille s’est ensuite approprié ma demeure, elle devait aimer les fleurs puisqu’elle a collé partout sur les murs du papier peint fleuri. Je garde encore l’empreinte de cette gentille famille. Aujourd’hui c’est comme si elle était encore là, que ce soit par la fresque peinte qui la représente mais surtout par les objets personnels de Madame laissés sur les petites tables. Étonnant que personne n’ait mis un peu d’ordre pour marquer son départ.

    Aujourd'hui je suis prête à accueillir une nouvelle vie. Est-ce pour vous ?..... visiteuses d'aujourd'hui ? »

    Pour faire bref, nous ne pouvons envisager de nous installer ici. Tu es trop petite pour notre projet, seulement 5 personnes pourraient habiter chez toi. Protégée que tu es par les monuments historiques, tes protecteurs n’autorisent pas un changement dans l’aménagement des pièces. En tes murs il s’agirait plutôt de colocataire d’un écolieu. Éventuellement 2 ou 3 habitats légers pourraient trouver place sous tes grands arbres, mais avec quelle autorisation ? Rien de gagné.

    Au revoir belle demeure, continue de chanter au doux murmure de la rivière. Une autre vie suivra, merci maison de nous avoir fait rêver…

    Gisèle, Marie-France, Françoise de Bulle, Christiane, Marie

    Excusez mon ton, mais comme ce type de retour est ennuyeux, autant lui mettre une graine de vie. Ce propos n’engage que son auteur, Marie H.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Avec une part de marché de 9 % en France en 2008 contre 5 % en 2007, nul doute que la construction en bois progresse. En effet, le bois est aujourd'hui très tendance dans la décoration d’intérieur et la construction.

    Un phénomène intéressant puisque le bois offre des promesses très positives pour l’environnement :

    • c’est une ressource renouvelable (surtout s’il est issu de forêts gérées),
    • il absorbe puis stocke le CO2,
    • c’est un matériau isolant qui permet de réduire d’environ 30 % la consommation annuelle d’énergie,
    • la construction bois est à la fois précise, rapide et presque sans déchets…

    Le précurseur de cette « redécouverte du bois » est Patrick Marsilli qui a conçu son premier Domespace en 1988.

    Le Domespace, c’est quoi ?

    La caractéristique principale de ce concept est de créer un habitat rond et rotatif. De cette façon, vous pouvez « tourner » votre maison, selon la position du soleil, du vent, de la lune, du bruit…

    Cette rotation peut se faire grâce à un pilotage électronique et un moto-réducteur, ou manuellement, par la poussée exercée par deux ou trois personnes poussant en périphérie.

    Selon les utilisateurs de ces maisons, la rotation ne se ressent pas lorsque l’on se trouve à l’intérieur…

    Comme l’explique l’inventeur du concept, Patrick Marsili : « je pense que le Domespace est une architecture contemporaine. C’est une maison en bois, un matériau recyclable, qui utilise des composants propres. »

    (…) « C’est une maison intelligente et pas seulement parce qu’elle tourne en suivant la course du soleil ! Le Domespace intègre la domotique, s’adapte à l’énergie solaire, est para-sismique, para-cyclonique, limite la radioactivité. Un habitat disponible pour ceux qui rêvent d’un futur convivial, chaleureux et nécessairement respectueux de notre planète ».

    De la forme d’une demi-sphère, cette maison originale a été honorée par le prix de la fondation fédérale pour l’environnement dès 1994.

    • Depuis 1988, environ 150 Domespaces ont été conçus en France et à l’étranger (Etats-Unis, Suisse, Allemagne, Espagne, Taiwan…).

    Le Domespace est une construction à l’empreinte écologique idéale. Les bois sont certifiés FSC ou équivalent et non-traités, et les colles utilisées sont conformes aux normes écologiques les plus rigoureuses.

    En plus de ces choix minutieux de matériaux, le Domespace est très bien isolé (les différents modèles revendiquent une classe A sur l’étiquette énergie des bâtiments) et sa forme ronde limite les déperditions d’énergie.

    • L’empreinte écologique du Domespace est intéressant de par la sélection des essences durables et non traitées, son isolation, et surtout par sa rotation qui permet de réguler la température ambiante.

    Un Domespace se chauffe avec très peu d’énergie grâce à sa forme.
    En effet, la sphère est le volume qui a le moins de surface
    «contenante» (surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur).
    Cela entraîne moins de pertes énergétiques l’hiver et moins d’apport de chaleur l’été.

    La coque d’un Domespace est constituée exclusivement de bois et plus particulièrement de liège, matériau particulièrement isolant. Les parois peuvent faire 30 à 40 cm d’épaisseur, soit deux à trois fois plus que l’ossature bois traditionnel.

    • Aujourd’hui plus de 30 % des Domespace vendus sont autoconstruits.

    Ainsi, la rotation permet d’éviter les pertes énergétiques tout en luttant activement contre l’effet de serre. Pour les poseurs, il offre des conditions de travail saines et évite la contamination de la zone de construction.

    Un matériau véritablement écologique ne
    doit avoir besoin d’aucun traitement (chimique ou thermique) pour
    durer. Il doit être durable par nature. S’il ne dure que quelques
    années avant d’être changé, le bilan énergétique devient contestable.

    Tous les matériaux d’un Domespace peuvent être réutilisés. Ils peuvent également être récupérés pour produire de l’énergie… c’est la valorisation énergétique.

    Accompagné de solutions complètes (panneaux solaires, système de récupération d’eau de pluie ou encore un puits canadien), le Domespace incarne une maison bioclimatique, pouvant devenir énergétiquement indépendante.

    En bref…

    Le Domespace c’est que du bon :

    • C’est une maison saine, puisqu'elle est construite en bois et l’isolation est en liège.
    • Elle est rotative. Vous pouvez tourner votre dôme (automatique ou manuellement) en fonction du soleil, contre le vent…
    • C’est une maison lumineuse, vous avez plusieurs ouvertures sur le haut du dôme.
    • Elle résiste très bien au vent. Le Domespace est anti-sismique et anti-cyclonique,
    • C’est une maison atypique…laissez-vous tenter !

    Article rédigé par Elwina, mars 2009 - www.consoglobe.com


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Une maison autarcique à Châtillon, FribourgBienvenue sur le site internet de la première maison autarcique, low-tech et permaculturelle de Suisse ! www.en-autarcie.ch

    Sur ce site vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour comprendre les tenants et aboutissants de la construction d’une maison écologique autarcique.

    Par la réalisation d’un chantier modèle, nous voulons présenter les techniques de construction modernes et écologiques: paille, énergie solaire, récupération d’eau de pluie, bassin naturel, permaculture, tout y est.

    A travers des journées d’information, des séminaires et des visites de chantier, vous avez aussi la possibilité de participer à ce projet innovant. Nous vous souhaitons une belle découverte de notre projet pilote de construction permaculturelle.


    votre commentaire
  • La maison autonome - Visite


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Le village Dynamique s'est renommé Village de Pourgues www.villagedepourgues.coop


    votre commentaire
  • Concept créé aux États-Unis dans les années 1960, le mot zome a été inventé en 1968 par Steve Durkee. Le zome est, habituellement, une habitation individuelle en bois et en forme de dôme partant d’un polygone régulier comme base. Le dôme est constitué de formes géométriques, les zonoèdres. Ces constructions peuvent se fondre dans le paysage et créer un cadre de vie novateur.

    Habiter dans un zome - maison en forme de dôme


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire