• L'économie bleue, celle qui travaille avec ce qui est localement disponible


  • Commentaires

    1
    Marie-France
    Mercredi 13 Juin à 10:19

    Gunter Pauli présente avec aisance ses projets, de façon très méthodique tant au niveau écologique qu'économique, de façon que nous ne pouvons qu'être séduits.

    Ce qui me frappe, c'est qu'en parallèle, je ne perçois aucun espace pour évoquer la société humaine à qui est destiné ce projet.

    Comment peut-elle évoluer pour s'adapter à ces nouvelles organisations et structures proposées.

    Y est-elle préparée et prête?

    N'a-t-elle pour seul rôle que de s'adapter à ces concepts qui coulent apparemment de source?

    Détient-elle les impulsions psychiques pour se lancer dans de nouvelles dynamiques?

    2
    Jeudi 14 Juin à 10:33

    Merci Marie-France,

    Il est effectivement intéressant de poser les questions.
    Il est peut-être aussi important de tenter d'y répondre.

    Nous sommes tous en chemin, avec chacun son rythme, chacun ses expériences, chacun ses prises de conscience. C'est ce qui fait que le monde est ce qu'il est. Le musique se crée au fur et à mesure. Et on ne peut pas aller plus vite que la musique.

    3
    Marie-France
    Jeudi 14 Juin à 19:54

    Effectivement, Christiane, chacun peut se laisser porter par ou recevoir des suggestions de son milieu intérieur. Mais nous avons aussi une conscience qui peut s'éveiller et a le libre-arbitre de continuer dans la jouissance ou les impulsions du moment ou alors se développer pour aller vers la liberté de s'épanouir dans des dimensions toujours plus élevées.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :